Association loi 1901 à but non lucratif

Le château féodal


Le château fortifié ou castrum
Il fut construit avant l'an 1000. C'était un bâtiment élevé à vocation de poste d'observation. Il devait permettre de signaler le danger mais ce fut ensuite une maison forte s'inscrivant dans la conquête des terres de la Provence. Tour carrée de guet puis château fortifié avec son enceinte, il est cité dans différents ouvrages en 1040, 1200, 1252, 1296, 1333. La date de 1252 est particulièrement importante car MASSOINS est relevé dans une enquête demandée par Charles 1er de France, frère de Saint-Louis, qui souhaitait avoir une liste exhaustive des châteaux fortifiés de Provence. En 1252, dans cette l'enquête mandatée, il est relevé "in castro superiori et de castro inferioris MASSOINS". Cet habitat autour du château fortifié est MASSOINS Inférieur qui deviendra MASSOINS tout court, commune actuelle. 
 
La position stratégique du château de MASSOINS en faisait une place fortifiée très importante pour la puissance baronnie des Grimaldi. Une guerre de puissance s'est déroulée entre les Grimaldi et la Maison de Savoie, chacun voulant posséder à son tour ces terres appelées la vallée de MASSOINS. En janvier 1409, accusant les habitants de la vallée de Massoins de préparer un soulèvement anti-savoyard, Amédée VIII envoie des troupes occuper la vallée de Massoins. Le succès comtal est de courte durée : au printemps 1411, les habitants de la vallée se soulèvent et chassent les garnisons savoyardes. Cet épisode est appelé "la révolte de MASSOINS". L'affaire est grave, puisqu'il faut cinq mois de combat pour que le gouverneur Jean bâtard de la Chambre, puisse réduire la révolte, au terme d'une opération qui nécessite la venue de 170 hommes d'armes, d'octobre 1411 à février 1412.

Les ruines de l'ancien château féodal apparaissent très nettement sur cette carte postale Gilletta.
Mais la Savoie a été la plus forte et le Comte de Savoie ordonne la destruction des trois châteaux de VILLARS, MALAUSSENE et MASSOINS. En octobre 1412, l'administration comtale fait raser les trois châteaux et ordonne de peindre des croix de Savoie sur les murailles des villages de MALAUSSENE et MASSOINS. Les populations de la vallée de MASSOINS se montrent toutefois si hostiles que les Savoyards envoient un prêtre niçois " pour les exhorter à endurer les épreuves et à ne pas faire résistance ".
Le four communal
Au XIXe siècle, le four était implanté aux abords du village

...
Le moulin à huile
Le premier élément qui interpelle est le moulin à huile qui est maintenant inactif.

...
La chanson de Massoins
MASSOINS a la chance d'avoir une chanson, écrite par M. SALES, un amoureux de son village. Lisez ces magnifiques paroles et chantez-les sur l'air de Nissa La Bellae

...